Avril-mai 2016: Spots publicitaires gouvernementaux 2016

Peu de jours avant Pâques, pendant la Semaine Sainte, semaine importante pour tout catholique et tout pays christianisé, le gouvernement de gauche a encore frappé, en dépensant notre argent dans des publicités provocatrices, diffamantes. La dictature socialiste n’a plus de limite à colporter des allégations, des faits, des actes mensongers vis-à-vis des français de souche, ceux qui ont fait la France. La France Éternelle dont Clovis fut le premier Roi baptisé. La France, terre des Francs, terre sacrée qui donna tant de Rois, de Saints et de Saintes dont l’un fut les deux : notre Roi Louis IX, (saint Louis) dont nous avons fêté en 2014, les 800 de sa naissance.

Les politiques français au pouvoir, veulent renier l’héritage royaliste et catholique de la France en promouvant une haine viscérale à tout ce qui a fait sa grandeur.

-Jusqu’où cracheront-ils leur haine de soi, leur haine de l’identité française, leur haine de la France catholique ?

-Combien de temps encore, nous, catholiques patriotes, nous nous laisseront insulter sans rien dire ?

-Combien de temps encore, devrons-nous supporter ces attaques infligées par le système Républicain, socialo-communiste ?

-Combien de temps encore allons-nous accepter d’être comparés à la racaille qui tue, qui vole ou plus encore qui viole ou qui pour une question d’identité culturelle mène des combats inter-communautaires ? Cela est évident, certains d’eux ne font qu’imiter ce qui se passe chez eux, dans leur pays d’origine, dans leur culture. Il faut cesser de faire l’amalgame. La plupart du temps, ceux qui commettent ces crimes ne sont pas des français de souche ou des français impeccablement assimilés et encore moins des catholiques, mais proviennent d’une façon indéniable de la mixité promue par les politiques ; une société mélangée, multiculturelle, multicultuelle donc multiconflictuelle.

Entre autre, la haine de certains politiques français transpirent jusqu’à omettre, dans ces spots publicitaires, des faits graves et reconnus se rapportant à des actes anti-blancs, anti-français, anti-chrétiens ; insultes permanentes que les français de souche subissent chaque jour dans les grandes villes, dans les transports entre autre.

Ces publicités prouvent, une fois de plus, que pour bien représenter la ligne politique du gouvernement, celui-ci n’hésite pas à mettre en exergue des situations mensongères pour affaiblir le français de souche, le culpabiliser afin de le rendre inoffensif et plus encore de l’accuser de toutes ces agressions afin qu’il ne puisse plus se défendre, ni défendre sa patrie, son mode de vie ou encore son mode de pensées pour le soumettre de gré ou de force à la vision funeste de « la prise » de son pays par des peuples qui lui sont opposés ; le gouvernement mettant tout en œuvre pour créer un climat délétère, malsain afin de poursuivre son grand chantier qui a pour but la promotion d’une idéologie socialiste et laïciste.

Ainsi la haine de soi promu par les divers gouvernements depuis plusieurs années, se met en route et tant à s’accélérer depuis le gouvernement socialiste, trouvant en l’autre, « l’étranger » un bon moyen de briser le français de souche et d’accomplir avec enthousiasme son grand rêve maçonnique du « Grand Remplacement » afin de mieux asservir le peuple français. Un asservissement où la finalité entraînera le français de souche à devenir une minorité dans son propre pays. De plus nos enfants recevant pendant des générations, la culture du dénigrement, une culture où tout ce qui a fait la France est jeté aux oubliettes et en contrepartie recevant un enseignement d’éducation formaté par un martèlement idéologique, ces agissements engendreront ainsi un « petit français » inoffensif, bien docile, bien soumis. Un français qui ne devra plus être un combattant qui défend la terre de ses aïeux et sa civilisation, (un sentiment pourtant bien normal depuis la nuit des temps), sous peine d’être culpabilisé, abaissé.

Aussi, pour que ceci devienne naturel, l’ignorance sur son Histoire et sur la Foi de son pays sera une priorité de l’enseignement scolaire pour faire du français de souche  l’inculte de son héritage civilisationnel. Dans le même temps, celui-ci devra avoir pris goût dès son plus jeune âge, à la mixité sociale ; point crucial pour la République maçonnique afin qu’elle puisse atteindre la félicité de sa monstrueuse entreprise.

Pour en revenir à ces provocations qu’on nous inflige, celles-ci devraient donner lieu à des manifestations du clergé français, au vu des actes christianophobes perpétués sur notre terre, par le vandalisme en hausse de nos églises, de nos cimetières, de notre patrimoine, par les dérives anticatholiques du gouvernement entre autre, des actes très marqués contre notre culture chrétienne « cf. le mariage pour tous ».

La profusion ces dernières années, d’actes anti-blancs, anti-français, la poussée d’une société multiculturelle qui bouscule dorénavant nos mœurs et nos libertés se fragilisant par des excès de lois qui vont à l’encontre de notre douceur de vie devraient plus encore encourager les descendants de la Maison Royale de France, par leur Sang, à prendre publiquement notre défense vis-à-vis de ces insultes permanentes envers les grandes, belles et nobles valeurs françaises que nous portons hauts et fiers et qui sont l’héritage millénaire de la France et qui ont modelé notre civilisation. Ils ont UN DEVOIR DE PROTECTION !

Combien de temps, nous, français de souche, patriote catholique, devrons nous encore souffrir dans le silence et l’isolement, sans qu’aucune âme, par sa Vocation ou son Sang nous défende une fois pour toute et nous libère du joug de la République maçonnique, système politique qui depuis plus de deux cents vingt ans nous persécute et veut notre disparition ?

Ce contenu a été publié dans L'édito du mois, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *