22 mars 2016 : soutien au peuple belge

Ce jour-là, l’Islam radical a encore frappé ; cette fois-ci, en Belgique, repli stratégique des islamistes terroristes. Suite à cela, leurs complices sont arrêtés. Le plus remarquable dans ces soudaines arrestations, c’est qu’à la seconde près, les policiers connaissent leurs lieux  d’hébergement. Des noms sortent du chapeau et c’est là que nous apprenons que pour la plupart d’entre eux, ils ont eu à faire à la justice belge ou française et que cette même justice les a remis en liberté, sans avoir effectué leur peine intégralement.

Que signifie tout cela ? Les gouvernements et la justice laisseraient-ils ces délinquants libres pour ne prendre ces assassins de masse, qu’une fois les actes sanglants perpétués sur les sols Européens ?

On ne peut que s’interroger ?

  • Sommes-nous vraiment en sécurité sur nos terres occidentales ?
  • Est-ce que tout est mené convenablement pour tenter de déjouer à temps ces attentats ?
  • Quel dialogue doit-on encore avoir avec l’Islam, maintenant que leur « Livre » tue ?
  • A quand des objectifs plus radicaux afin de protéger notre terre de croisés, puisque c’est celle-ci que leur « Livre » vise ?
  • N’assistons-nous pas à une inertie, surtout en France, de la part des gouvernements pour ces attaques dont la matrice est l’Islam conquérant qui n’a qu’un seul objectif, accroître ses conquêtes sur nos terres chrétiennes ?
  • Les politiques, pour leur petit ego, pour leur carrière, n’ayant plus  le soutien des français dit « de souche », en recherchant le vote  français maghrébin, feraient-ils montre d’une certaine forme de complaisance ? Dans ce cas, on peut s’imaginer que rien ne sera entrepris de radical contre l’Islam qui « tue »  pour protéger légalement la civilisation française, tant qu’ils auront besoin du vote des binationaux ?
  • Ainsi, dans cette option, ces politiques laisseront-ils couler le sang des innocents parce que démocratie oblige ? J’espère que la réponse est négative !
  • Quand les gouvernements Européens nommeront ouvertement l’ennemi ? Quand décideront-ils de frapper dans une logique d’un Etat fort, d’un Etat protecteur ? Au lieu de cela, l’Etat français,  nous insulte, nous français de souche, dans des publicités diffamantes, alors que la Belgique pleure ces frères de sang !
Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *