Janvier 2016

La République n’a plus de décence  jusqu’à se servir du créneau de la messe pour rendre hommage aux victimes des attentats en célébrant une messe de la laïcité maçonnique au pied de  l’Icone provocatrice de la représentation de la République. Encore une énième provocation envers les chrétiens, organisée par ce gouvernement pitoyable.

Il est dommage qu’une grande partie de la population française ne s’intéresse pas plus à la genèse de la République. Elle saurait alors que ce régime révolutionnaire et la société dont elle dépend, et maintenant les attentats, ne forment qu’un TOUT. 

Les personnes interrogées ce jour-là ont fait encore l’apologie de ces trois mots inscrits sur les frontons des institutions républicaines. Trois mots qui ne sont qu’une idéologie irréfléchie, vide de toute réalité car vide de sens et de chrétienté.

Cerise sur le gâteau, un arbre de la Liberté érigé ! On se serait cru soudain transporté dans le passé, celui où il y a 226 ans en France, les arbres de La Liberté ont rendu fou un certain nombre de français  qui ont cru par le seul mot « liberté » que tout leur était permis. Alors que lors des années de la Terreur, ce seul mot fit le malheur et la souffrance d’un grand nombre d’entre eux,  victimes d’exactions abominables sur leur personne, alors qu’il n’avait au cœur que de préserver « leur France » catholique et royale.

La vérité est en train de sortir de l’ombre, j’invite les français à la saisir au vol afin de ne plus vivre dans l’obscurantisme et de subir la manipulation intellectuelle.

Ce mois-ci, comme depuis des mois, des églises ont été saccagées. Des objets sacrés et précieux volés. Combien de temps en France, continueront ces attaques permanentes envers notre religion. Des attaques appréciées par les gouvernements successifs, pourrait-on penser, ne se prononçant jamais sur celles-ci.  A la différence des autres religions sur notre sol pour qui les gouvernements savent se mettre en avant et fustiger encore et encore le français de souche. Ce rabaissement de ces français, sans cesse  accusés par ces politiques jacobins, nous exaspèrent.

La souffrance, la frustration, le sentiment que notre terre, « La France Chrétienne » ne nous appartient plus, que la politique républicaine nous pousse à renier les valeurs de nos aïeux, tôt ou tard, cette souffrance, cette frustration et le sentiment du Devoir ne feront plus qu’un et naîtra alors un basculement salvateur afin de se réapproprier notre terre catholique et tout ce qui fait son identité.

En ce mois de Janvier, je communie avec les descendants de la Maison Royale de France et tous les royalistes pour les commémorations en l’hommage à notre Roi Louis XVI, assassiné le 21 Janvier 1793.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans L'édito du mois, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *